Search
Close this search box.

Comment dire non à un homme pressant ?

Sommaires

Il vous est pénible de dire non à un homme pressant à votre goût, cela est précipité et vous ne désirez pas vous montrer consentante, ou du moins pour sitôt.

 

Vous fréquentez votre prétendant depuis quelques jours, voire quelques mois. Son charme a fait son effet, mais il se veut un peu trop pressant compte tenu du caractère récent de votre relation. Il exprime ouvertement son désir et avec insistance. Osez dire non à un homme pressant de manière bénéfique.

 

Du doute à l’hésitation de dire non

 

Les femmes ont tendance à manquer de franchise par crainte d’une réaction démesurée du partenaire ou d’un locuteur en général.

 

Apprenez à dire non à un homme pressant sans pour autant le perdre car un amant pressant est synonyme de fidélité.

 

Si vous craignez d’être abandonnée à l’insu de votre plein gré, il faudra se dire qu’il vaut mieux épargner le temps que cette histoire aurait occupé sans un quelconque aboutissement.

 

Ne pas espérer un oui libérateur

 

S’évertuer à vouloir satisfaire son partenaire est un objectif que l’on se donne tous. Espérer que votre partenaire trouve de la joie et du bonheur, au près de vous, dans des ébats sexuels plaisants et qu’il soit comblé, est une manifestation d’estime.

 

Cela dit, vous n’êtes pas responsable des émotions d’autrui. Il ne vous appartient pas d’en évaluer ou d’en garantir les effets.

 

Une fois votre part est apportée, l’autre doit prendre la relève et apporter sa pierre à l’édifice.

 

Dire non à un homme pressant est traduit selon ses penchants, de son parcours personnel, de ses pensées, de ses peurs et désirs.

 

Contre les idées reçues

 

Un homme s’intéresse tout autant à l’amour et à la tendresse qu’à l’acte sexuel.

 

Procurez-lui une infusion d’amour, d’attention, d’écoute et une profusion de disponibilité et de présence.

 

Si vous n’y arrivez pas, vous devez comprendre que vous n’avez pas la possibilité de l’amener à ce que vous désirez pour lui.

 

Couver sa passion

 

Une idée classique mais encore vérifiée aujourd’hui renforce la décision de dire non à un homme pressant : une chose qui n’est pas acquise est une chose désirable.

 

Une prise désirable stimule l’instinct masculin de conquête et de veille sur sa chasse gardée de peur qu’elle ne soit subtilisée par un adversaire. Un sexologue vous confirmera que la patience nourrit la passion.

 

Consentir rapidement à la demande de passer à l’acte, diminue ce désir latent.

 

Créez de nouveaux horizons

 

Avant de dire non à un homme pressant, multipliez les parties d’échanges de discussions. Sachez le faire adhérer à des sujets autres que sexuels.

 

S’il le faut, donnez de la sensualité à ce dialogue sans que cela soit trop provocateur.

 

La complicité s’installe et dès lors, vous réussirez à communiquer vos angoisses et votre émotion.

 

Une fois le dialogue placé, l’honnêteté qui en ressort dessinera les traits d’une relation durable et sans tourments.