Search
Close this search box.

Les aspects à considérer avant de perdre sa virginité

Sommaires

La fin de l’adolescence est souvent marquée par le passage à l’acte sexuel. Lorsque le moment de la première fois est arrivé, juste avant de perdre sa virginité, il est tout à fait normal de se poser quelques questions.

 

Perdre sa virginité n’est pas un acte anodin. C’est un passage important dans la vie. Il y a l’avant et l’après, et il n’est pas facile de s’y retrouver entre les conseils des uns et des autres pour savoir comment se préparer avant de perdre sa virginité.

 

Perdre sa virginité, qu’est-ce que c’est ?

 

Techniquement, on admet qu’une fille est encore vierge quand son hymen, c’est-à-dire la membrane souple qui est située à l’entrée de son vagin, est toujours intacte. Au moment du premier rapport sexuel, et de la pénétration, l’hymen est déchiré. Voilà comment une fille pourra perdre sa virginité.

 

Pour un garçon, c’est un peu plus délicat à définir étant donné qu’il n’y a pas un bouleversement physique comme chez la fille. C’est d’ailleurs ce qui pousse une idée commune à ignorer la perte de la virginité d’un garçon. On pourra alors admettre qu’il y a perte de virginité soit au moment de la première pénétration, soit au moment de la première éjaculation dans un rapport intime avec une personne.

 

Néanmoins, pour un garçon comme pour une fille, perdre sa virginité est un cap important dans sa vie sexuelle et par extension dans sa vie tout entière.

 

Comment se préparer à perdre sa virginité ?

 

Il n’existe pas de préparation car dans le meilleur des cas, perdre sa virginité doit se faire de manière naturelle, non planifiée, avec la bonne personne et le bon moment. Évidemment, dans la réalité les choses sont différentes. Passé un certain âge, on y pense à chaque fois qu’on s’engage dans une relation. Est-ce que c’est avec lui que je vais le faire ? C’est normal de s’interroger.

 

La maturité sexuelle légale en France est de 15 ans et l’âge moyen du premier rapport est 17 ans. Néanmoins, il ne faut pas se presser pour autant. C’est quelque chose de très intime et qui restera à vie comme un souvenir fort. Il serait dommage de perdre sa virginité trop vite en le regrettant toute sa vie, tout cela pour être dans les temps.

 

Attendez donc la bonne personne, soyez sûr d’elle et de vous, d’avoir envie de passer à l’acte de cette façon. Le moment venu, choisissez un endroit qui vous est familier à tous les deux. Ne faites pas ça en coup de vent, prévoyez-vous un week-end en amoureux, seuls, histoire de pouvoir prendre votre temps. Et surtout, n’hésitez pas avant ou après à en parler avec votre partenaire, pour échanger vos peurs, vos doutes ou vos envies. Faites de ce jour unique un souvenir éternel et magique.

 

Surtout, n’oubliez pas d’utiliser des préservatifs. En plus d’être un moyen de contraception, c’est le seul moyen d’éviter les maladies sexuellement transmissibles qui pourraient vous condamner.